«

»

Mai 04

Ras le bol !

Le président Macron a affirmé « ne pas être contre » la proposition de sa ministre de la Santé de supprimer un jour férié au titre de la solidarité, pour financer les risques de perte d’autonomie. Une solidarité à sens unique qui en dit long sur l’objectif du président…

Il y a là un nouveau terrain de convergences entre salariés et retraités: rejeter la hausse de la CSG et le deuxième
jour férié travaillé, pour imposer la contribution des plus riches et du patronat à l’amélioration des conditions de vie
des anciens et des salariés.

Le 14 juin, des manifestations à l’appel de 9 organisations de retraités se dérouleront dans
toutes les villes du pays. Un vraie journée de solidarité.