«

»

Juin 01

Danger : enfumage sur les retraites !

Le gouvernement vient de lancer une campagne de concertation « populaire » pour se prévaloir d’avoir mis  son projet de retraite par points en débat. Il cherche des pétitionnaires qu’il espère retourner en faisant miroiter un système juste et universel

Pour cela, il voile pudiquement les conséquences  d’un tel système sur le niveau des revenus de remplacement pour les futurs retraités et l’évolution des pensions de tous.

Pour assoir sa com, Monsieur Delevoye, cherche à dévoyer le site de pétition en ligne change.org qui vient de m’envoyer le mail suivant :

Michel,
Le gouvernement vient d’engager les premiers travaux de son projet de réforme du système des retraites. Et notre équipe a tout mis en oeuvre pour que vous puissiez donner votre avis.
Ce jeudi 31 mai, le haut-commissaire à la réforme des retraites, Jean-Paul Delevoye, a annoncé le lancement d’une grande consultation citoyenne afin d’associer les Français à cette vaste réforme.
Cela fait des mois que toute notre équipe se mobilise pour que les utilisateurs de Change.org puissent être au cœur de cette consultation. Jean-Paul Delevoye a ainsi créé son profil sur Change.org afin de répondre aux pétitions qui lui sont adressées sur le sujet. Pour le moment, elles sont au nombre de 9 et vont de la revalorisation des petites retraites à l’opposition au système à point.
Hier, 13 utilisateurs de Change.org qui comme vous ont déjà signé des pétitions relatives au sujet des retraites ont été invités au ministère de la Santé pour participer au panel d’un premier atelier participatif.
Par petits groupes, chacun a pu donner son avis sur la future réforme des retraites et proposer de nouvelles pistes sur une variété de thèmes comme l’âge de départ ou les inégalités femmes-hommes.
Lors de la restitution, le premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn étaient présents pour écouter et commenter ces propositions. Agnès Buzyn a salué la participation des utilisateurs de Change.org qu’ils soient retraités ou futurs retraités.

Vous n’avez pas pu participer à l’atelier participatif et souhaitez faire entendre votre voix ?
Vous pouvez agir en adressant dès maintenant une pétition à Jean-Paul Delevoye et proposer des alternatives pour « un système de retraites universel, juste et solidaire » selon les termes utilisés hier par le Premier Ministre Edouard Philippe

Voici ma réponse :

Bonjour,

Je m’étonne que vous participiez à une opération de com gouvernementale où des individualités se substituent aux organisations syndicales. Comment accepter ce simulacre de démocratie directe avec un pouvoir qui ne trouve comme seule explication à la « grogne » sociale qu’un déficit de pédagogie ? Ne s’agit-il pas là de faire passer une nouvelle rafale de textes visant à déconstruire notre système de protection sociale en se retranchant derrière le travail de votre équipe?

Je m’interroge sur le rôle que vous jouez et la confiance que je puis encore accorder à votre équipe. Pour ma part, je n’ai pas envie d’être tiré au sort pour sourire à des ministres qui mènent une guerre de classe au profit des plus riches.

Salutations syndicales

Michel Diamantis