«

»

Juin 01

Philippe est relaxé !

Notre camarade Philippe Christmann est enfin relaxé du crime abominable d’avoir sali le siège de la FFB pour protester contre le refus de prendre en compte la pénibilité de nos profession et exiger la prise immédiate de mesure pour que cesse la scandaleuse mortalité sur les chantiers : un camarade est tué au travail chaque jour travaillés.

Bravo Philippe, tu t’es bien battu et nous étions avec toi