«

»

Nov 07

Répression syndicale en échec

Lundi 5 Novembre nos camarades auvergnats ont manifesté pour soutenir leur secrétaire général de l’UD 63

Les faits :

A aucun moment nous n’avons forcé ou dégradé les barrières pour les lever. Je n’avais ni la force, ni le bouton pour le faire. Nous, on était juste là pour la distribution », assure Julien Pauliac, 41 ans. Vérification faite, aucune dégradation matérielle n’a été constatée. Les barrières ont en fait été mises en position « manifestation » (et donc levées) par une opératrice de façon préventive, afin justement d’éviter toute casse…

Le secrétaire général de l’UD CGT du Puy-de-Dôme était convoqué ce lundi à la barre du tribunal de Clermont-Ferrand. En cause : une action organisée en juillet 2017 à la barrière de péage de Gerzat. Mais les débats ont tourné court, et le responsable syndical a été relaxé.

Tout ça pour ça… Soutenu devant le palais de justice par plusieurs centaines de personnes venues de toute l’Auvergne – et même au-delà – pour dénoncer la « répression syndicale », Julien Pauliac n’est resté qu’une grosse demi-heure à la barre du tribunal. Avant de quitter la salle d’audience sous les vivats de la foule.