Blanche Lange nous a quitté

Blanche est décédée dans la nuit de mardi à mercredi dernier, dans son sommeil. Ses obsèques se dérouleront le mercredi 13 mars fin de matinée au cimetière parisien de Saint-Ouen (rendez-vous devant la porte principale du cimetière vers 11 heures-11 h 30). Elle avait 97 ans.

Son départ laisse un grand vide dans le cœur de ses camarades de la CGT construction qui présentent leurs sincères condoléances à sa famille.

En 1964, Blanche, militante de la CGT et du PCF, devient salariée de la CGT, à Saint-Ouen. Elle travaille ensuite au siège de la fédération et rejoint l’USCBA parisienne.

À 60 ans, elle prend sa retraite et s’investit dans la section parisienne des retraités de la construction où elle prit une place de premier plan au sein du bureau.

À l’AG de 2018, elle quitte le bureau de la section et entre en maison de retraite car elle a des difficultés à se déplacer seule. Ancienne trésorière, elle a marqué des générations de militants.

Nous pensons à toi. Blanche, merci pour ta franchise, tes conseils, ton dévouement. Merci.

 

 

6 Comments

  1. Pour la famille de Blanche Lange,

    En lisant le bulletin de l’UFR, nous venons d’apprendre la disparition de Blanche à l’age de 97 ans.

    Nous voulons, Éliane et Jean-Louis Leymergie, saluer cette Camarade et pour nous cette Amie que nous avons connue dans un centre de vacances à Laruns dans les Pyrénées Atlantiques (1997-1998…)

    Nous avions lié aussitôt amitié, ayant découvert dans nos échanges, notre appartenance à la CGT, aux Luttes Émancipatrices, à la Culture Ouvrière par les livres, les disques, les expos…

    Sachant que j’allais à Paris pour notre Syndicat CGT de Ponticelli, nos Comités Centraux d’Entreprise, elle m’a accueilli plusieurs fois chez elle, moyen de se revoir et d’échanger sur nos vies familiales, nos vies militantes.

    Blanche nous fera connaitre ses enfants et son frère; les Fêtes de l’Huma seront aussi le moyen de se retrouver au stand de la Gironde.

    Puis pendant plusieurs années, nous nous sommes perdus de vue…C’est elle qui, par l’intermédiaire de l’UFR, reprendra contact avec nous lors de son hospitalisation, s’inquiétant de notre santé, de nos évolutions depuis notre changement de vie professionnelle à celle de retraités revenus à la campagne!

    Avec son accent si caractéristique pour nous gens du Sud-Ouest, elle nous donnait des nouvelles de toute sa famille et de sa vie en maison de retraite à Sevran.

    Sa disparition provoque une vive émotion et nous remémore les bons moments passés avec elle.

    Nous saluons toute sa famille, tous les camarades de son syndicat et tous ses amis(es) qui l’accompagneront à St Ouen.

    Éliane et Jean-Louis Leymergie de Béguey ( Gironde )

  2. Toutes mes condoléances à la famille Blanche
    De nombreux souvenirs de moments conviviaux partagés avec Blanche…..

    Véronique Collot

  3. Bonjour camarades,

    Au nom des camarades de l’union locale de La Ferté-Macé,nos sincères condoléances à sa famille.

    Fraternellement

    Pour l’union locale
    Moncef GHELLOUCI

  4. Bonsoir,
    Une pensée pour Blanche. Qu’elle repose en paix.
    Fraternellement,
    Marié-claire ANDRE

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*